5/13/2013

Nous sommes des gens de peu, et nous sommes beaucoup ...

"Aucun mal à revendiquer, ou défendre si nécessaire, la relative pauvreté de mes poèmes. Nous sommes des gens de peu, et nous sommes beaucoup ; en face, il y a des gens de beaucoup, et ils sont peu. J'écris pour mes semblables mes frères, et tant pis si cela ne plait pas à l'élite ou à ceux de peu qui rêvent de beaucoup. Une vie étroite doit seulement donner une écriture juste ; pas de gêne aux entournures, pas de XXL non plus."

Notes de travail, Antoine Emaz, 
(publié dans l'excellente revue 303 qui consacre son dernier numéro (123) aux écrivains au travail "Et à part ça vous faîtes quoi?", dossier mené de main de maître par Eric Pessan dans lequel se croisent, Michon, Pinçon, Emaz, Pessan, Gellé, Winkler, Page, etc, etc). Un aperçu du numéro là

3 commentaires:

L.D. a dit…

Visiblement le carnet est pour beaucoup un fidèle compagnon...

Anonyme a dit…




Mais les gens de beaucoup
Doivent rêver bien peu...
Merci pour votre poésie du quotidien
Qui apporte beaucoup ...

Gratianne

S. a dit…

"écrire consiste à s'étrangiser"
merveilleux Martin Page