2/18/2014

Le choix



J'ai le choix :

Soit je m'applique 
à ne jamais oublier
la voix de cet enfant
qui raconte comment
on a découpé ses parents
et violé ses soeurs
sous ses yeux

alors je deviendrai un peu plus fou

Soit je m'efforce
de tenter d'effacer
la voix de cet enfant
qui raconte comment
on a découpé ses parents
et violé ses soeurs
sous ses yeux

alors je deviendrai un peu plus con

C'est bon 
d'avoir le choix
(l'enfant lui
ne l'a plus)

4 commentaires:

Lily a dit…

Ne pas oublier
Ne pas s'enfermer
Choisir une autre voix

le mec qui vivait dans un tonneau a dit…

jamais cynisme n'a été plus doux

le mec qui vivait dans un tonneau a dit…

est-ce possible? : un cynisme édulcoré

Sophie Crameri a dit…

Ouah! C'est beau et puissant à la fois! J'aime beaucoup ce poème, bien qu'en même temps il me terrifie aussi...


Je viens de commencer mon premier blog d'écriture et ca me ferait très plaisir si tu pouvais aller y jeter un coup d'oeil et me donner ton avis :) Bonne continuation!

http://desmotsalalune.blogspot.com/