5/20/2014

Abîme - André Dhotel

" Il faudra te cacher
pour mieux voir la fleur odorante
surgie comme un jet d'eau
qui ne retombe jamais.

Qu'elle et toi soyez seuls au monde
pour un instant dans l'incendie
éperdu de notre abîme. "

extrait de Poèmes comme ça, éd Le Temps Qu'il Fait

Aucun commentaire: