6/05/2014

Qui est capable de sauver la flamme d'une bougie ?

Je vous confie ce poème
pas fringant non
un peu déplumé
mais bien vivant
nourrit soigné
comme martinet
tombé du nid
sauvé de force
d'un matin gris
Je vous confie ce poème
ce n'est qu'un
tout petit machin
prenez en soin

6 commentaires:

malaine a dit…

Promis

thoams a dit…

merci ;-)

HK/LR a dit…

je lui donne la becquée : mie de pain (sans gluten !!!) trempée dans du Macon rouge des vignerons "des caves secrètes" , coupé d'eau et sucré . Il a l'air d'apprécier : cuicuite tout guileretement

thoams a dit…

une cuicuite avec toi c'est toujours bon mon beardy !

La Mère Castor a dit…

votre titre me rappelle un poème de Supervielle, la pointe de la flamme :

Tout le long de sa vie

Il avait aimé à lire

Avec une bougie

Et souvent il passait

La main dessus la flamme

Pour se persuader

Qu'il vivait,

Qu'il vivait.

Depuis le jour de sa mort

Il tient à côté de lui

Une bougie allumée

Mais garde les mains cachées.

thoams a dit…

Merci je ne connaissais pas celui là. Très beau