10/31/2015

Extrait de Je bois tous les mélanges

 

(...)


Le goudron au moins
m'offre une occasion de cracher


Le soleil m'emmerde autant
que la pluie
mais le monde est sauvé
par une aisselle rasée


J'entrepose précieusement
chaque petit morceau de désir
dans ma mine



Les doigts noircis
d'avoir creusé une échappée



Envie de dormir
longtemps
au fond
d'une rature


Quelque chose
suppure


(...)

2 commentaires:

misquette a dit…

"Envie de dormir longtemps au fond d'une rature"..., décidément, deux à la suite qui me portent et m'emportent.

Carl a dit…

C'est pas mal.