5/09/2016

Heureux comme des pierres



Sur Neptune  
le printemps dure
quarante-et-un ans
 Nous pourrions vivre là bas
heureux comme des pierres 
entre vent solaire
et tempêtes de diamants
Une fois nos questions 
bien trempées
dans les mers en mercure 
Une fois nos coeurs criblés
de météores perdues
tout serait prêt pour y dormir
 les uns contres les autres
pour des hivers 
de quarante-et-un ans


Aucun commentaire: