12/04/2016

C'est tout ce que j'ai à déclarer sur Richard Brautigan

J'ai installé
dans mes toilettes
l'intégrale de la poésie
de Richard Brautigan
Il y restera pour l'éternité
Chaque matin
en allant faire caca
je lis quelques-uns de ses poèmes
avec l'impression de retrouver
dans le contraste
de ma tiède puanteur intime
avec la fraicheur
de ses fleurs en papier
d'amour et de mort
le parfait équilibre
entre l'horreur
et la beauté
entre la tristesse
et le rire
entre la fantaisie
et la simplicité
le parfait équilibre donc
qui caractérise
son art
à la mine de rien
C'est alors que
dans le bazar d'enfants
de mes matins ordinaires
le monde entier
et sa sublime absurdité
forme une impeccable
pirouette
avant de retomber
comme par magie
sur ses pieds
en peau de ciel
ensuite je pose le livre
je tire la chasse
le délicat merdier
de vivre
peut commencer

(***)

1 commentaire:

misquette a dit…

C'est tout le contraire d'une déclaration à chier.