12/26/2016

"Tremble quel joli nom pour un arbre" Jules Renard



Il faudrait faire
ET trembler

ne pas s'écouter faire
ne pas s'écouter trembler

garder la belle vanité
du doute

faire
de son tremblement
une danse

 trembler
comme un arbre



( en réponse à un poème d'Ezra Pound sur le blog de Fred Houdaer)

1 commentaire:

misquette a dit…

La vibration de nos colorations


"Et dans un tableau, je voudrais dire quelque chose de consolant comme une musique. Je voudrais peindre des hommes ou des femmes avec ce je ne sais quoi d’éternel, dont autrefois le nimbe était le symbole, et que nous cherchons par le rayonnement même, par la vibration de nos colorations […]
Ah ! le portrait, le portrait avec la pensée, l’âme du modèle […]
Exprimer la pensée par le rayonnement d’un ton clair sur un fond sombre.
Exprimer l’espérance par quelque étoile. L’ardeur d’un être par un rayonnement de soleil couchant. Ce n’est certes pas là du trompe-l’œil réaliste, mais n’est-ce pas une chose réellement existante ?"

Lettre de Vincent Van Gogh à son frère Théo - 3 septembre 1888