12/12/2016

Voyage à Nantes - MidiMinuit


- Fouille au corps
de Pierre Rabhi
à l'aéroport

- Un fauteuil blanc
dans un chateau
pour parler des migrants

- Les enfants
qui dessinent ma barbe

- Marathon de mots
et de vin

- Dans nos voix
tout un bouquet
de différences

- Un couple devant moi
ils se caressent les doigts
en écoutant

- Parler slovène
avec les yeux

- Des forces
dans la fragilité
et de la fragilité
dans les forces

- Cette petite coupure
à la commissure des lèvres
te rappelle qu'il se passe quelque chose
même quand tu ris ou que tu bailles

-  Il a plu sur Nantes
mélange de pluie et de brouillard
y nettoyer nos mains
et nos mots

- Toutes les poésies
demandent de l'énergie

- Dans l'avion du retour
Pef se lève, traverse l'allée
et tout le monde pense en même temps
Tiens c'est Pef, tiens il va faire pipi

- Merci
de midi
à minuit

1 commentaire:

misquette a dit…

l'énergie du désespoir.