1/24/2017

Petit rayon

Petit rayon pointe son nez orange de braise sous la cendre hors des couvertures profondes d'une nuit froide de janvier. Il s'accroche au bec de la lune, dévale l'ovale à droite du ciel, accroche les cristaux des branches, ricoche dans l'herbe glacée. Il déploie sa flamme tendue et tendre, caresse l'échine hirsute des bêtes, pirouette la huppe d'un vanneau, déplie ses longs doigts sur la lande. Un clin d'oeil à chaque terrier, du pique-prune et du crapaud, renard, hérisson, blaireaux. Puis il dessine à l'indienne des mots en nuages de fumée, des hiéroglyphes de buée qui s'égrainent jusqu'au fond de l'aube bouche par bouche, nid par nid et cheminées par cheminées. Il glisse sur les plumes, les pelages, les murs, les mares, les troncs, les visages. Se moque gentiment du monde et dans son rire de chants d'oiseaux, à coups de lueurs nouvelles, il y a les hommes qui se relèvent, et les bestioles qui bataillent et toute la lumière de l'hiver. C'est un nouveau jour sur la terre.

(en partant de Ballon le 22 Janvier 2017)

Aucun commentaire: