6/25/2017

Le temps d'écrire

Je n'ai jamais été à la hauteur
de l'instant
sans cesse à cultiver
des pensés des souvenirs
des peurs des projets
à nostalgier chaque moment
autant de moyens de m'en éloigner
de m'en protéger
mais qui me laissent l'impression
de regarder la vie
à travers la putain de vitre
d'un train toujours en retard
parce que sans le secours des mots
je suis un asticot effrayé
et que le temps d'écrire
qu'un oiseau chante
vous pouvez être sûr
qu'il ne chante plus

Aucun commentaire: