9/24/2017

A présent que les chants d'oiseaux m'écrasent les pieds

Des mots ocres tombent des arbres
quel plaisir de les regarder dégringoler
sans les ramasser

1 commentaire:

Unknown a dit…

C'est tellement beau... merci