9/23/2017

Pense Bête


Penses bien de temps en temps
à partager pour rien
un ou deux petits verres de brume
avec ton désespoir d'enfant

1 commentaire:

misquette a dit…

Vinau c'est beau


J'envie les écrivains comme Thomas Vinau
Qui savent en quelques mots posés sur une page,
Donner à leurs lecteurs ce qu'il faut de courage
Pour chanter dans le froid à l'instar des moineaux.

Les receuils de poèmes étaient son seul créneau,
Pendant près de dix ans, jusqu'à ce qu'ils partagent
Les rayons des libraires où trônent ses ouvrages
Avec quelques romans du meilleur des tonneaux.

C'est pour "Ici ça va" que va ma préférence,
Un homme y retrouve sa demeure d'enfance,
On apprends entre autre qu'un drame y a eu lieu.

Je suppose ce fait autobiographique
Et fait l'hypothèse qu'en étant terrifique
Il est responsable de son style soyeux.