3/23/2021

Un drôle de rêve...


Cette nuit j’ai rêvé que j’avais un sexe de femme. Je n’étais pas devenu une femme, j’étais moi, je crois même que j’avais encore un sexe d’homme, mais je possédais également un sexe de femme, un vrai petit minou, une fente magique ! Alors je me suis mis à l’essayer, tout seul, tranquillement dans le lit d’une chambre qui me disait vaguement quelque chose. J’ai commencé à me branler, doucement, maladroitement, sans trop savoir comment faire, et petit à petit, je découvrais mon plaisir, à me frotter contre le petit bouton, à rentrer et sortir de moi de plus en plus rapidement, de plus en plus profondément, et sous l’emprise de mes doigts de plus en plus habiles, je sentais mon nouveau vagin en train de s’ouvrir, et je me sentais devenir un trou immense dont les parois étaient douces et savoureuses, organiques et chaleureuses, et ce trou noir était comme un soleil noir qui embrasait tout mon corps de l’intérieur et dont l’intensité augmentait avec les mouvements. Alors dans la chambre se mettait à défiler tout un tas de personnes que je connaissais, et ils passaient et ils repassaient en me donnant leur avis, et ma mère me disait que ce n’était pas raisonnable, et mon frère me disait que ce n’était pas comme cela qu’il fallait faire, et ma femme ne me disait rien mais riait en gardant sur les lèvres un certain air de dégoût, mais moi je m’en foutais, et ma femme me regardait et je continuait à me branler de toutes mes forces, tenant avec acharnement chacun de mes deux sexes dans chacune de mes deux mains, et j’étais prêt à atteindre un orgasme méta-humain, un orgasme de divinité, lorsque je me suis réveillé.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire