1/28/2012

La toilette

L'eau est coupée depuis deux jours. Bidons. Bassines. Bouteilles. En février c'est un peu chiant le gant sous les bras. Le seau dans les toilettes. Et puis ce matin, les yeux gonflés de sommeil, j'ai marché dans un tableau de Watteau ou de Bonnard. Casserole d'eau chaude. Buée de l'eau brûlante dans le jour qui se lève. La toilette d'un chat devant Toulouse-Lautrec. Tu étais belle.

4 commentaires:

Cédric a dit…

c'était l'essentiel...

La Méduse et le Renard a dit…

Bienvenu au club des claquettes de gouttes dans les bassines Raton !

Asphodèle a dit…

Bonjour, je vais acheter votre livre, ça pourra toujours payer une tuile !^^ Merci du bon moment que j'ai passé (et que je vais garder) avec "Nos cheveux blanchiront avec nos yeux". Je le chronique mardi sur mon blog. Et courage pour le supplice de la goutte d'eau !

thoams a dit…

Merci pour vos mots chère Asphodèle !