12/11/2017

Diète

Après indigestion gaspillage
juste quelques mots simples
morceaux de pensées
à peines audibles
légumes modestes
coupés grossièrement
feu matin caillou neige
chagrin fenêtre rire
nuit couleur ciel orage
délayés
dans la grande eau claire
du silence
pas plus qu'un grain
de sel
des sens
paisiblement
à toutes toutes
brûlantes petites gorgées

Otis Redding - Try a little tenderness - Monterey 1967

12/10/2017

De toute façon elle la prendra

Il va falloir faire une place à la mort aujourd'hui. Ho pas une grosse, une toute petite. Petite comme une tortue. Pas de funérailles nationales, mais sa vilaine présence froide qui pèse sur les joue et à l'intérieur de yeux, qui vous trempe, écrase votre présence et vous fait regarder vers le bas, longtemps, pendant qu'un enfant pleure dans vos bras. Il va falloir laisser une place à la mort aujourdhui. De toute façon elle la prendra.

12/08/2017

Le grand cirque


Un clown de ciel gris
un clown assassin
un clown prince 
et un clown bandit
un clown prêcheur
un clown penché
un clown en bouture
un clown en bouteille
un  clown général
un clown dégénéré
un clown chien
un clown freaks
un clown free
un autre enchaîné 
un clown sous le lit
un qui me tient la main
un autre dans le dos
un clown dans la terre
un qui vient de naître
un clown qui ricane
un autre qui pleure
un clown dans le canon
un autre dans le viseur
et le clown qui joue
sans s'arrêter jamais
 à allumer ou à éteindre 
 l'interrupteur



12/06/2017

Prochaines Rencontres Le camp des autres- Décembre 2017 - Rives de Giers - Nîmes



- 9 décembre à 10h: 
Rencontre  à la librairie Des Livres & Vous 
à Rive-de-Gier (42)

- 15 décembre à 18h:
  Rencontre à La Librairie Aux Lettres de Mon Moulin 
à Nîmes (30)

12/04/2017

Mouchoir en papier

nez dans la nuque, lunette, pyjama pipi, Concierto de Ajanruaez, volet, bave, olivier, neige, cagette, couche, micro-onde, merle, feuille en boule, pourtour rosé du ciel, doudou, robe de chambre Snoopy, allumette, neige, fumée, nez qui coule, flamme orange cru, chaussette, carotte gelée du bonhomme de neige, Buzz l'éclair, buée, cafetière, tartelette, papyrus, reflets, épis, Here come the sun, neige, soleil, battements d'ailes, balai rose, traces de pas, boue givrée, éclat doux, dimanche, Décembre, horizon ouaté, mouchoir en papier

12/03/2017

Je capture l'instant sur la buée des vitres


Ils jouent sur le tapis
dans leurs dos le soleil
escalade décembre
en inondant la fenêtre
de son orange glacée
épis auréolés
petites gueules divines
toutes dépeignées de feu

11/29/2017

L'étrange étranger

Qu'il est étrange l'humain spectacle. Chaque participant y est contradictoire, ambigüe, ambivalent. Chaque place y est mouvante, relative. Chaque intervention y est parfaitement inutile et totalement indispensable. Et nos jugements sont des billes sous nos coeurs pattes d'éléphant. J'ai pris l'habitude de l'observer, de pas trop loin, à la fois pour ne pas en être tout à fait et pour l'apprivoiser un peu. Avec, mais juste à côté. Qu'il est étrange l'humain spectacle. Dans tous les sens du terme. Etonnant et étranger. Bizarre et inconnu. Parfois la farce est belle. La course est vivifiante, surprenante, rassurante. C'est si bon d'y participer. D'autrefois c'est éprouvant jusqu'à l'atroce. Aussi émouvant qu'effrayant. Lorsque nous manquons à ce point de force que tout devient presque insupportable, nos yeux vont trouver refuge dans un simple détail. C'est une perception minuscule, un souffle qui se pose comme un papillon sur d''infimes sensations. L'usure douce d'un objet immobile. Un rayon joueur sur la crasse d'une vitre. Une transparence qui danse par la feuille d'une arbre. L'ombre profonde d'un nuage qui couve ses ouragants. Les nuages, les nuages. Les merveilleux nuages.

11/28/2017

Rone - Brest

A découvert

Parfois l'horreur
est à l'extérieur
d'autres fois
à l'intérieur
Aucun des deux endroits
n'est sûr
c'est tragique
mais pas dramatique
ainsi la vie
est bien forcée
de s'inventer

11/27/2017

Spam Poésie

- Rappel: dîner-débat avec N. Dupont-Aignan, F. Poisson e  
- COSTES NEWS : NOUVEAUX DESSINS et NOUVEAU FILM 
- Flash news info
- BON DIMANCHE A VOUS !
- Tu sais bien comment m’allumer 
- SMG votre formation au prix Black Friday
- GOLD WEEK-END
- Votre compte
- c'est deja noel!
- Tape-moi sur mes fesses sportives
- Le Théâtre du Pouvoir au Louvre, Hoc, ou le Nez une pièce qui dérange 
- Hello, Greetings to You
- Dear good day friend
- Am waiting for your reply to tell you my plan.
- AVIS DE FERMETURE/ALERTE RE--FX3RM69D
- Pour 29 € ! Le duo box Green et Capillaire
- Mon copain est chez ses parents, je suis prête à la débauche
- Le chargé des programmes (OCHD) 
 

11/22/2017

Chut !

Taisez-vous, j'écoute.
Taisez-vous je n'écoute pas.
ça marche dans les deux cas.
dans les deux cas taisez-vous.

11/20/2017

J'ai perdu mais j'ai gagné

Au fond des fossés froids, le soleil noir des dernières mûres pour les turdidés affamés. Je défie le ciel à la course jusqu'à la charogne brillante du renard. J'ai perdu mais j'ai gagné. Flamme ou glace au final la brûlure reste la brûlure.

Livres à vous - Voiron - du 23 au 26 Novembre


Invité par l'amie Cécile Coulon que je remercie d'avance, je serai du 23 au 26 Novembre à Voiron pour le Festival Livres à Vous. Une tripotée de rencontres et de moments de partage au milieu d'une tripotée de bons auteurs et d'organisateurs sympas je suis sûr que ça fera une tripotée de bons souvenirs. Tous les détails sont là  :  Livres à vous

Vendredi  24 Novembre :

Rencontres scolaires toute la journée

Samedi 25 Novembre :

- de 10h00 à 12h00 Rencontre/discussion sur le thème du refuge  animée par Dominique Osmont  - Le Grand Angle  Atelier D (Maison des associations - Voiron
            
- à 14 h Lecture musicale Le camp des autres, avec  Sébastien Mercier (professeur de clarinette au conservatoire de Voiron) Dans le cadre des Autok’art - Bus n°2 (espace Maurice Berthet - Saint-Cassien)

Dimanche 26 Novembre : 

de 10h30 à 17h  :  Rencontre/signature sur le salon



11/18/2017

Pas besoin de me remercier, c'est cadeau !

Le jour est dur
impossible à tartiner

Le miel a toujours raison

Je trempe ma banane 
dans ton café brûlant





11/15/2017

OrelSan - Tout va bien [CLIP OFFICIEL]

Les grands rires d'ombre au fond du ciel

Un pur bleu clair de novembre. Absolument rincé et lessivé par le grand vent. La lumière toute crue. Pointue. Aiguisée. Les bourrasques de feuilles de vignes. Le dos rond des corbeaux sur les branches. Silhouettes râleuses. Nous nous traînons sur la terre glacée. Souffle à sculpter. Au dessus de nos têtes les grandes vagues décoiffantes des étourneaux. Je ne vois pas que de la danse dans ces murmurations. La grâce de ces mouvements. Je vois de l'insolence. Du plaisir. De l'espièglerie. J'en suis sûr, les oiseaux s'amusent.

11/13/2017

Abraham afewerki

Huile de coco

Avant qu'ils n'arrivent je t'ai demandé de quoi est ce que j'allais bien pouvoir discuter. Avec toutes ces barrières, leurs langues, leurs histoires, leurs traumatismes. Tu m'as répondu de ne pas m'inquièter. Ce qu'ils aiment c'est être ensemble, avec nous, à partager un moment simple. Libre. Loin de leur centre. En paix. Bien sûr nos enfants ne se sont pas posés toutes ces questions. Ils n'ont pas cessé de rire avec eux. Ils jouaient avec les gosses ou le chien. Peu de mots. Un peu français, un peu anglais, un peu tigrinien. On a écouté des morceaux de Damso et de chansons d'amour d'Erythrée. Je l'ai écrit pour m'en souvenir. Abraham Afewerki. On a fumé des clopes au soleil, mangé des chips sur le canapé, pianoté nos téléphones devant la cheminée. Gaspard s'est badigeonné les cheveux d'huile de coco. Tu leur avais concocté un plat de là bas. Ils n'ont pas cessé de sourire. Le lendemain, salade no malade. Ma bouche en feu à cause du piment. J'ai chargé leurs cartes mémoire de jazz, de rap et de bob Marley. Tu as préparé des petits paquets. Des barrières, ils en ont déjà tant dépassés. C'est à nous maintenant. Grâce à toi nous étions tous si fier et si heureux. C'est tellement simple parfois de s'agrandir un peu. 


(* à Emilie, Gaspard, Joseph, Philémon et Merawi)