6/18/2021

Un poème

"Cette semaine j'ai charrié
plusieurs tonnes de gravats
de pierres de bois et de ferrailles
je n'ai ressenti aucun besoin d'écrire
aucun manque de phrase de mot ou de poème
simplement la nécessité de boire régulièrement
de me plier correctement de remplir le camion
de sourire de répondre ou d'écouter
mes compagnons de travail
simplement le plaisir de vider
d'avancer
de terminer la tache
d'être là
debout
sale
utile
vivant
chaque effort et chaque plaie
avaient un sens
tout était à sa place
le ciel sur ma tête
le soleil contre ma peau
et la terre sous mes pieds
la nuit après le jour
le matin avant le soir
l'amour avec la peine
tout était à sa place
et ce qui ne l'était pas
je le charriais
en suant
c'était suffisant
et sans suffisance
comme un bon poème"

6/13/2021

Pivoine

Pivoine 
chair de nuage
froissée défaite sublime
lourde de sa douceur
écrasante de pudeur
tabassée par le vent
pivoine 
ma 
fleur 
de 
fesse
mon amour

6/12/2021

Extrait de GAM (projet jeunesse en cours)


Au début de cette histoire
Il y avait un ange 
et un égout
il y a toujours un ange
et un égout 
au début en tout cas

L'ange n'avait pas une tête d'ange
c'est pas grave ça
c'est mieux même 
un ange qui n'a pas une tête d'ange
 
On peut même dire que ce n'était pas vraiment un ange
plutôt un monstre gentil
 
Si nous considérons que dans la vie
il y a les monstres gentils
les monstres méchants
et les monstres normaux
lui 
c'était un monstre gentil
 
 Et donc il s'était perdu
cet Ange monstre gentil
ce monstre ange gentil
ce gentil ange monstre
on va l'appeler G. A. M 
ce sera plus simple
Gam 
comme du chewing gam
 ou ce qui sert à effacer le crayon
une gam
ou le sport la gamnastique


 (...)
 
 
 
 


 
 



 

Terreur est humaine

6/10/2021

Va ranger ta chambre

La vie
qui bâcle
qui gâche qui gaspille 
qui reprend ce qu'on lui a donné
qui te harcèle puis t'ignore
te regarde en train de te débattre
avec au fond des  yeux 
un mélange d'admiration et de pitié
qui piétine puis invente une nouvelle beauté
qui pue des pieds
la vie
cet ado mal élevé