10/01/2014

L'orage qui nous lave



Pluie D'été par Marie Richeux sur une route Laotienne, Pas la peine de crier

4 commentaires:

lacotevincent a dit…

Décapage

lacotevincent a dit…

La nuit il regretta
La mort.
Les chiens.
L’enfance, il regretta, beaucoup, beaucoup.
L’amour, il regretta.
L’amour, il regretta au-delà de sa vie, au-delà de ses forces.
L’amour d’elle.
Les ciels d’orage
La pluie d’été.
L’Enfance.

La pluie d'été, Marguerite DURAS.

thoams a dit…

exactement vincent

S. a dit…

Les nouvelles vagues
surfe sur les orages.