10/03/2015

La pluie délave les secondes

 

La pluie délave les secondes. C'est la couleur du temps perdu. Tu as couru pour ne pas te mouiller. Tes chaussures prennent l'eau. Depuis toujours tes chaussures prennent l'eau. Ton pantalon est froid. Une fois abrité tu regardes par la fenêtre les fils d'eau qui t'obligent à rester à l'écart et finalement te permettent de retourner courir à l'intérieur de tes rêves.

1 commentaire:

misquette a dit…

Superbe! Tout de suite j'ai pensé à la chanson de Gérard Manset, Entrez dans le rêve

https://m.youtube.com/watch?v=E3dCpCtSlVw