12/10/2017

De toute façon elle la prendra

Il va falloir faire une place à la mort aujourd'hui. Ho pas une grosse, une toute petite. Petite comme une tortue. Pas de funérailles nationales, mais sa vilaine présence froide qui pèse sur les joue et à l'intérieur de yeux, qui vous trempe, écrase votre présence et vous fait regarder vers le bas, longtemps, pendant qu'un enfant pleure dans vos bras. Il va falloir laisser une place à la mort aujourdhui. De toute façon elle la prendra.

2 commentaires:

misquette a dit…

Reste à la tuer. C'est con mais sans elle on se ferait chier.

misquette a dit…

"Il n'y a pas d'amour heureux" comme disait Aragon