10/26/2014

Jeux olympiques




 Ce qui nous rassemble
ne se compte pas en victoires
mais en défaites

Laisser mes doutes
jouer les gros bras

Jeux olympiques
de celui qui creuse sa tombe
le plus vite

Mesurer qui
a la plus grosse
nuit

2 commentaires:

lacotevincent a dit…

La défaite, les doutes, l'affranchissement des certitudes...

"...ce bénéfice est réel, parce que Nous avons droit à ces élargissements, et, une fois ces frontières franchies, nous ne redeviendrons plus jamais tout-à-fait, les misérables pédants que nous sommes!,…… »
Jean-pierre Néau

journal itinérant a dit…

on apprend tellement de ses effondrements.