3/06/2017

Rencontre Albi - Carmaux

 

Se prépare pour trois rencontres
 avec les lycéens d'Albi et de Carmaux
Let's go !

1 commentaire:

misquette a dit…

Un poème qui n'a rien à voir avec ton poème mais a à voir avec la poésie et plus précisemment à avec la poésie quand elle traite de l'immigration. Je découvre qu'André Laude a beaucoup abordé ce thème dans son oeuvre somptueuse. Un jour, je ne serais sans doute pas là pour le voir, on parlera de lui comme on parle de Verlaine, rien, mais absolument rien à jeter tout à faire partager ;

J'ai pris le train des émigrants
chacun gardait au creux de la paume
un peu de terre natale
qu'il pétrissait en la mouillant de larmes secrètes

chacun diminuait à mesure
que le pays s'éloignait
dans les yeux des interrogations
dans le coeur une sourde lanterne

j'ai pris le train des émigrants
De beaux enfants brun insouciants
riaient comme des jeunes pousses
en demandant des explications

j'ai prise le train des migrants
Turcs Portugais Arabes
l'odeur du tabac et des corps
Et dans le noir du sommeil une guitare de nostalgie.

Ceci dit bonne migration vers Pau !