11/15/2017

Les grands rires d'ombre au fond du ciel

Un pur bleu clair de novembre. Absolument rincé et lessivé par le grand vent. La lumière toute crue. Pointue. Aiguisée. Les bourrasques de feuilles de vignes. Le dos rond des corbeaux sur les branches. Silhouettes râleuses. Nous nous traînons sur la terre glacée. Souffle à sculpter. Au dessus de nos têtes les grandes vagues décoiffantes des étourneaux. Je ne vois pas que de la danse dans ces murmurations. La grâce de ces mouvements. Je vois de l'insolence. Du plaisir. De l'espièglerie. J'en suis sûr, les oiseaux s'amusent.

Aucun commentaire: